Cette semaine, Artprice révèle l’importance des artistes vivants sur le Marché de l’Art.

 

Le Marché embrasse plus de mille ans d’Histoire de l’Art. En salles de ventes, les œuvres classiques, modernes et ultra-contemporaines se succèdent sans que de profonds écarts de prix soient observés entre les différentes périodes. L’intérêt des collectionneurs pour la nouvelle création artistique est tel que les prix enregistrés par plusieurs artistes contemporains rivalisent aujourd’hui avec ceux des grands maîtres classiques.
Cette semaine, Artprice révèle l’importance des artistes vivants sur le Marché de l’Art.

189 m$

Le produit de ventes aux enchères de Gerhard Richter en 2016. L’artiste en activité le plus performant du second marché se classe 5ème dans le dernier classement Artprice, toutes périodes de création confondues. Il surpasse Claude Monet (177 m$), Andy Warhol (163 m$) ou encore Peter Paul Rubens (63 m$).

22 %

La part des artistes vivants dans le Top 500 Artprice 2016 : plus d’un artiste sur cinq, parmi les plus performants du Marché de l’Art, poursuit ses recherches et sa production. Sur les 10 dernières années, la proportion d’artistes en activité est restée stable dans notre classement.

6

Le nombre d’artistes américains vivants dans le Top 100 dressé par Artprice en 2016. Ce classement compte également 3 plasticiens en activité chinois et autant d’Allemands, 2 Japonais et 2 Anglais, 1 Colombien, 1 Coréen, 1 Italien, 1 Français et enfin 1 Roumain, le benjamin Adrian Ghenie (1977).
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s