La place de la France dans le Marché de l’Art – par Artprice

 

Avec seulement 5 % du produit des ventes aux enchères dans le monde, la France ne domine décidément plus le Marché de l’Art. Paris s’est laissé distancée par Londres et New York… mais l’art français garde cependant toujours une place prépondérante dans les sessions de prestige.
Quelques semaines avant la parution du Rapport du Marché de l’Art 2016, Artprice commente les performances des artistes français aux enchères.

81 m$

La plus belle vente de l’année a été enregistrée à New York par Christie’s pour une toile impressionniste, Meule (1891) de Claude Monet. L’effervescence artistique que connut Paris au XIXème siècle et jusqu’à la seconde guerre mondiale a produit le grand nombre d’œuvres phares du marché.

18 m$

Le produit des ventes aux enchères de Pierre Soulages en 2016. A 97 ans, le peintre ruthénois est l’artiste français en activité le plus performant du second marché.

0

Aucune œuvre de Xavier Veilhan n’est passée aux enchères en 2016. Les collectionneurs gardent bien précieusement les sculptures de celui qui représentera la France à la prochaine biennale de Venise.

Testez gratuitement les outils d’aide à la décision d’Artprice:

http://fr.artprice.com/artiste/3416/francois-boucher/indice

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s