Marché de l’Art : Artprice analyse les performances du marché anglais depuis le référendum sur le Brexit

 

Alors que le Marché de l’Art traversait une période cruciale d’ajustement, le second semestre 2016 a vu les hésitations des collectionneurs s’évanouir tout à coup. Ni l’annonce du Brexit ni la victoire de Donald Trump n’ont troublé la reprise du Marché.
Alors que se tiennent cette semaine à Londres les grandes sessions de ventes dédiées aux Maîtres Anciens, Arprice analyse les performances du marché anglais depuis le référendum sur le Brexit.

x 2,1

La correction du produit des ventes aux enchères au Royaume-Uni en novembre 2016 par rapport au même mois en 2015. Près de 4 000 lots fine art ont été adjugés pour un total de 101 m£ sur le onzième mois, contre seulement 48,5 m£ l’an dernier.

9,3 m£

Le plus beau coup de marteau à Londres depuis la rentrée de septembre. La toile Hannibal (1982) de Jean-Michel Basquiat s’est vendue 10,5 m£ (avec frais) le 7 octobre chez Sotheby’s, alors qu’elle était estimée entre 3,5 m£ et 4,5 m£.

33 %

Le taux d’invendus au Royaume-Uni sur les trois derniers mois. Ce taux est aussi celui qui a été enregistré tout au long de la période d’ajustement.

Testez gratuitement les outils d’aide à la décision d’Artprice:

http://fr.artprice.com/artiste/3416/francois-boucher/indice

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s