Marché de l’Art : Les chiffres de la semaine : L’Art est-il vraiment inabordable ? – Data Artprice

 

L’Art est-il vraiment inabordable ? Bien moins en tout cas qu’on se l’imagine, comme en atteste la très grande proportion d’œuvres échangées à des prix raisonnables en ventes publiques.
Cette semaine, Artprice s’intéresse à ces artistes, exposés dans les plus grands musées, lauréats des prix les plus prestigieux, mais dont la production reste accessible au plus grand nombre de collectionneurs.

800 $

Le record aux enchères pour Jacques Grinberg (1941-2011), dont la rétrospective s’ouvre ce 9 juin 2016 au MAM de Paris. Au total, 6 toiles et un dessin furent adjugés au cours des deux dernières années pour des sommes particulièrement raisonnables.

900 $

Le prix d’achat de la seule œuvre passée aux enchères signée Céleste Boursier-Mougenot (1961), l’artiste qui représentait la France lors de la Biennale de Venise 2015.

8700 $

Le prix moyen pour une photographie de Valérie Belin (1964), la gagnante du Prix Pictet 2015. Ses clichés passent régulièrement en salles de ventes depuis 10 ans, vendus entre 2 000 $ et 20 000 $.

 12364 $

La médiane des prix pour des œuvres Fine Art cédées aux enchères en 2015. Même pour Pablo Picasso, la moitié des œuvres sont remportées pour moins de 5 800 $.

 

Testez gratuitement les chiffres clés d’Artprice:

http://fr.artprice.com/artiste/3416/francois-boucher/indice

 

Notre sondage:

//platform.twitter.com/widgets.js

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s