Marché de l’Art : Les décotes – Data Artprice

Les prix des œuvres d’Art donnent aujourd’hui l’impression de toujours grimper. Mais la surmédiatisation des records biaise notre perception du marché.
Profitant de la grève estivale, Artprice compile pour vous quelques chiffres qui illustrent les plus spectaculaires décotes enregistrées au cours du premier semestre 2015.

-60%

La moins-value réalisée sur la vente du Jeune homme à barbe blonde (c.1881) d’Edouard Manet.
Adjugée 410 000$ en novembre 2010 par Sotheby’s à New York, elle est vendue seulement 165 300$ le 6 juin 2015 à Paris, par la même société. Ainsi, même les plus grandes signatures ne constituent pas toujours des placements sans risque.

400 000 $

Le prix de vente de Bikini (Dots) (2001), le 13 mai 2015. Cette oeuvre signée Jeff Koons avait pourtant été acquise pour plus d’1 m$ en novembre 2007 chez Phillips à New York. Jeff Koons, le prince du Marché de l’Art, n’est pas lui non plus totalement à l’abri d’importantes baisses de prix.

25 ans

La durée de détention de l’oeuvre de Christo intitulée Brite Green Store Front, Project (1965). Achetée 195 000$ en novembre 1988, cette sculpture est remise en vente le 2 juin 2015 chez Sotheby’s à Paris, qui l’adjuge 153 000$. En un quart de siècle, le prix de cette oeuvre a ainsi chuté de 20%!

 

Notre sondage:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s